Quand on naît dans le mauvais corps/genre

Quand on naît dans le mauvais corps/genre

« C’est quoi cette blague ?» C’est bien ce que se demande Lila, 12 ans, lorsque des seins s’invitent sous son t-shirt. Si elle pouvait, elle les arracherait à mains nues. Quand les règles apparaissent à leur tour, elle est carrément dégoûtée. Sa mère la félicite: «C’est une super nouvelle. Tu es en train de devenir une femme.» Elle a envie de mourir. Seules oreilles réconfortantes: celles de Faustine, sa petite amie. «Si je t’aime... Ça veut dire que je suis lesbienne?», l’interroge Lila. Réponse: «T’es pas lesbienne, mec. Je veux dire, t’es une fille. Mais en vrai, t’es un mec.»

Dans la bande dessinée «Appelez-moi Nathan» (Ed. Payot) Catherine Castro, grande reporter pour «Marie-Claire», et le dessinateur Quentin Zuttion racontent la douloureuse adolescence de Nathan, un garçon né dans le corps d’une fille. Une fiction inspirée de l'histoire vraie d'un jeune homme trans FtoM (Female to Male).

Outre la question du genre, centrale naturellement, sont évoqués avec intelligence des problématiques universelles: la scarification, l’addiction au smartphone, l’usage de son image sur les réseaux sociaux, le sexisme, l’homophobie, la rivalité… Une belle boîte à outils pédagogique pour parents soucieux et ados qui se cherchent.

Retour

Archives

Pas d'articles en archives.