Et si le féminisme nous rendait heureuses?

Et si le féminisme nous rendait heureuses?

La trentaine bien entamée, Pauline Arrighi a tout essayé pour se sentir bien: des années de psychothérapie, des massages relaxants, le Rosen, le Reiki, le Feldenkrais, le yoga et la médiation, elle court en forêt avec son chien et est à peu près végétarienne. Aujourd’hui, cette jeune femme est certaine d’une chose: après avoir testé un bon paquet de méthodes, c’est le féminisme qui lui a fait le plus de bien. Dans ce livre, Pauline Arrighi nous raconte sa révolution intime entamée il y a une dizaine d’années. Elle ne parlera pas ici d’égalité salariale ni de parité mais d’une libération intime et charnelle qui bouleverse notre façon d’appréhender notre vie, notre corps et notre rapport au monde, qui amène des questions inédites sur nos choix, notre vie affective et notre sexualité. Elle ne dira pas «  quoi faire pour…  », ni «  comment faire pour…  ». Seulement «  Pourquoi le faire  ». Un retour d’expérience inédit et riche, sensible et drôle… A mettre entre toutes les mains des femmes… mais aussi des hommes.

Extrait de l'introduction de l'ouvrage:

"Tu te connais intimement, tu sais ce qui te fait du bien et tu suis tes envies. Tu prends autant de plaisir qu’il est humaine- ment permis. Tu fonds devant ton propre charme, avec toi tu es plus aimante que la meilleure des amantes. Tu es une mère pour toi. Tu sais t’imposer mais aussi t’abandonner. Tu grandis à chaque instant, tu as conscience de ta force et tu sais te battre en gardant ta paix intérieure.

Ces affirmations sont vraies pour vous ? Je vous le souhaite. De mon côté, la trentaine bien entamée, c’est plus ou moins le cas, oui.

J’ai bataillé pour en arriver là. Plusieurs années de psycho- thérapie, toutes sortes de méthodes psychocorporelles, des massages relaxants, des massages tonifiants, le Rosen, le Reiki, le Feldenkrais, le yoga et la méditation. Parfois je cours en forêt avec mon chien et je suis à peu près végétarienne.

J’ai testé un bon paquet de méthodes et c’est le fémi- nisme qui m’a fait le plus de bien. Il a fait de moi une femme heureuse, sûre de moi et sereine. Le féminisme ne doit pas rebuter ni faire peur, au contraire, car il fait concrètement du bien aux femmes. Il rend leur vie plus belle : laissez-moi vous montrer comment.

Je ne vous parlerai pas d’égalité salariale ni des débats autour de la parité. Le féminisme fait éclater moult questions passionnantes qui agitent tous les aspects de notre société. C’est un combat collectif mais ici je vous parlerai avant tout d’une libération intime, charnelle, qui bouleverse notre façon d’appréhender notre vie, notre corps et notre rapport au monde, qui amène des questions inédites sur nos choix, notre vie affective et notre sexualité. Je parlerai de la révolution du féminisme vécu.

Cette révolution intime, que j’ai entamée il y a une petite dizaine d’années, m’a apporté une joie, une excitation et un sentiment d’accomplissement comme jamais rien (ni personne) auparavant.

Je souhaite que toutes les femmes qui le souhaitent, à leur façon et à leur rythme, fassent l’expérience de cette éclosion."

A retrouver ici:https://www.dunod.com/sciences-humaines-et-sociales/et-si-feminisme-nous-rendait-heureuses





Retour

Archives

Pas d'articles en archives.